Revue

L’exposition Persol Magnificent Obsessions (à l’initiative de Persol) propose depuis 3 éditions la mise en lumière de l’artisanat et du savoir faire sans lesquels certains grands films de l’histoire du cinéma ne seraient jamais devenus des  chefs d’oeuvres.

l-affaire-thomas-crown-the-thomas-crown-affair-10-1968-19-06-1968-5-g

« Cette troisième et dernière édition, qui se tenait au Museum of the Moving Image de New York, éclaire donc une dizaine de très grands films cultes de ces cinquante dernières années sous l’angle du savoir-faire et de l’artisanat. Une idée portée par une des valeurs fondamentales qui animent la marque de lunettes : trouver comment naît la qualité essentielle d’une production, comprendre la façon dont un artisanat permet à une œuvre d’aboutir et, ici, à un film de devenir une œuvre indépassable. En ce

sens, cette obsession de Persol, qui tient de la passion plutôt que d’une vision commerciale, est splendidement illustrée par le film auquel l’exposition emprunte son titre : Magnificent Obsession de Douglas Sirk (1954 – il en existe une précédente version datant de 1935, réalisée par John M. Stahl, mais c’est le film de Sirk qui compte). Dans cette œuvre aux couleurs si lumineuses, Rock Hudson joue le rôle d’un homme oisif mais amoureux qui apprend le métier de chirurgien pour sauver la vie et la vue de la femme qu’il aime. Son obsession amoureuse, donc, le conduit à maîtriser mieux que quiconque un savoir-faire (médical) qui lui permet de se dépasser, d’accomplir l’impossible. Au fond, c’est bien de tout cela dont il s’agit dans Persol Magnificent Obsessions : saisir les pratiques et les artisanats qui permettent au cinéma de se dépasser. « 

L’Affaire Thomas Crown, d’Arthur Penn.

large bullitt2Steve McQueen Bullitt Jacqueline BissetJacqueline Bisset dans Bullit

« De très loin, une des pièces les plus émouvantes de l’exposition : les dessins préparatoires aux costumes de Bonnie and Clyde mais aussi ceux de L’Affaire Thomas Crown et de L’Arrangement dessinés par l’une des plus grandes costumières d’Hollywood, Theodora Van Runkle. Les voir ici exposés leur donne un caractère immédiat d’œuvre d’art, et c’est effectivement quelque part, dans une zone floue, entre l’artisanat et la haute couture que nous nous retrouvons face à ces croquis qui repensent la mode des années 1920. Ils ont eu un effet immédiat sur la mode des années 1970, le style rétro façon Bonnie and Clyde est devenu un des essentiels du vestiaire de la fin des années 1960 et du début des années 1970.

Van Runkle débutait à la fin des années 1960 et ces trois films partageaient la même star, la jeune Faye Dunaway, qui est devenue sa muse attitrée. Van Runkle a ensuite fait une carrière exemplaire, travaillant entre autres sur Le Parrain ou Peggy Sue s’est mariée de Francis Ford Coppola. Michael Connor se souvient d’une anecdote qui résume assez bien la particularité du Van Runkle, sa rigueur obsessionnelle : « Alors qu’elle faisait des recherches de tissus des années 1930 pour Bonnie and Clyde, elle rencontra la fameuse costumière Edith Head dans un magasin de Beverly Hills. Elles échangent quelques mots toutes les deux, Theodora lui explique son problème et Head lui dit : « Ne te torture pas, fais tout avec du chiffon ! Theodora a fait l’inverse. » »

Cet article est paru dans Obsession Magazine, lire tout l’article.

CostumeThomasCrownCroquis pour les costumes L’affaire Thomas Crown, 1968.

faye_dunaway_in_bonnie_and_clyde

9584067bd0af3d6c9b7bd5f06b9f8e44

Croquis pour les costumes de Bonnie and Clyde.

TheadoraVanRunkleTheadora 1Theadora Van Runkle

18823316.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

L’arrangement d’Elia Kazan.

tumblr_m6jzjonXHs1rujq2eo1_500

Croquis du costume de De Niro dans le Parrain par Theodora Van Runkle.

Faye Dunaway - 1967 (40th)

 Faye Dunaway dans une robe dessinée  par  Theodora Van Runkle en 1967.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s